Fondation ProVisu. Catalogue de documents Internet fiables sur les maladies visuelles et consacré à la prévention de la cécité. Accueil
<< précédente
   Cliquez ici pour désactiver la version audio
Confort de lecture:
Look d'origine - Outils de navigation
Style 1  - Texte noir sur fond blancStyle 1  - Texte noir sur fond blancStyle 1  - Texte noir sur fond blancStyle 1  - Texte noir sur fond blanc Style 2  - Texte blanc sur fond noirStyle 2  - Texte blanc sur fond noirStyle 2  - Texte blanc sur fond noirStyle 2  - Texte blanc sur fond noir Style 3  - Texte noir sur fond bleu clairStyle 3  - Texte noir sur fond bleu clairStyle 3  - Texte noir sur fond bleu clairStyle 3  - Texte noir sur fond bleu clair Style 4  - Texte jaune sur fond bleuStyle 4  - Texte jaune sur fond bleuStyle 4  - Texte jaune sur fond bleuStyle 4  - Texte jaune sur fond bleu

Toutes les maladies: [Alt+ A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z ]
Conjonctivite gonococcique du nouveau-né
Généralités/Définitions
  • Ecouter / Stop:
    L'ophtalmie néonatale se définit comme une conjonctivite qui se déclenche pendant les quatre premières semaines de vie. C'est une maladie relativement courante, qui s'observe chez 1 % à 12 % des nouveau-nés. À l'origine, l'ophtalmie néonatale désignait une conjonctivite du nouveau-né causée par une infection à Neisseria gonorrhoeae, mais le terme inclut désormais tout type de conjonctivite au sein de ce groupe d'âge, quelle qu'en soit la cause.
    Source: Provisu look Prévenir l'ophtalmie néonatale (ncbi.nlm.nih.gov)

Fréquence

  • Ecouter / Stop:
    La N gonorrhoeae représente moins de 1 % des cas déclarés d'ophtalmie néonatale au Canada et aux États-Unis, tandis que ceux causés par le Chlamydia trachomatis oscillent entre 2 % et 40 %. Le taux d'ophtalmie provoqué par ces deux pathogènes transmis sexuellement a baissé depuis 20 ans, grâce à une diminution de la prévalence de ces infections au sein de la population générale et à l'implantation généralisée d'un dépistage prénatal systématique. Des bactéries non transmises sexuelment, comme les espèces de staphylocoques, de streptocoques, d'Haemophilus et d'autres espèces bactériennes Gram négatives, représentent de 30 % à 50 % des cas d'ophtalmie. La conjonctivite chimique découlant de l'administration de nitrate d'argent représente la majorité des autres cas.
    Source: Provisu look Prévenir l'ophtalmie néonatale (ncbi.nlm.nih.gov)

Prévention

  • Ecouter / Stop:
    La prophylaxie au nitrate d'argent contre l'ophtalmie néonatale causée par la N gonorrhoeae, utilisée pour la première fois par Credé en 1880, a représenté un triomphe important de la médecine préventive. Lorsqu'elle a été adoptée, elle a fait chuter l'incidence d'ophtalmie gonococcique de 10 % à 0,3 %. La prophylaxie au moyen de cet agent réduit aussi légèrement l'incidence de conjonctivite purulente causée par d'autres espèces bactériennes. Cependant, le nitrate d'argent n'est pas parfait. Il ne prévient pas tous les cas d'ophtalmie gonococcique, car son taux d'échec est estimé à 0,063 %. Il occasionne une conjonctivite chimique transitoire chez 50 % à 90 % des nourrissons, ce qui, selon certains, entrave la création du lien d'attachement entre la mère et le nourrisson. D'autres antibiotiques utilisés pour prévenir l'ophtalmie gonococcique (tétracycline et érythromycine) pourraient être plus efficaces que le nitrate d'argent et sont considérés comme des solutions de rechange acceptables. La tétracycline est plus active que l'érythromycine in vitro contre des isolats sensibles de N gonorrhoeae.
    Source: Provisu look Prévenir l'ophtalmie néonatale (ncbi.nlm.nih.gov)

Articles scientifiques: Tous les articles récents pour "Conjonctivite gonococcique du nouveau-né"

Recherche de documents Web:
[ This page in english ] [ Esta página en español ] [ Diese Seite auf Deutsch ]

Annonce:
Plus d'information sur le HONcode
A propos de Provisu
© 2016 Infos légales
Donnez votre avis sur Provisu

Lier votre site vers Provisu
Dernière modification: Jan 2014
Création: Jan 2006