Oeil et vision

 

Oeil et vision

Anatomie de l'oeil

La vue est le plus utilisé des 5 sens.

L’œil est l’organe principal du système visuel, il capte les images vues et les transforme en signal électrique vers le nerf optique.

Ce signal est ensuite « traduit » par le cerveau, au niveau du cortex visuel, qui nous renvoie l’image traitée et permet ainsi l’interprétation de notre environnement.

 

 

L'oeil est un globe d'environ 25mm de diamètre qui pèse approximativement 8 grammes.

Il est composé d'une multitude d'organes :

 

 

Le corps ciliaire est la partie antérieure de la choroïde, sur lequel est attaché le cristallin grâce à une série de fibres appelées la zonule de Zinn.  Il joue un rôle fondamental dans la sécrétion d'humeur aqueuse et l'accommodation de la vision.

 

L'iris est une membrane en forme de disque perforée en son centre par la pupille. Il constitue la partie colorée de l'oeil dont la couleur dépend de l'épaisseur des lamelles de l'épithélium de l'oeil. Les iris sont clairs lorsque les lamelles sont fines et foncés lorsque les lamelles sont épaisses.

La contraction ou dilatation de l'iris est un réflexe physiologique d'adaptation à la lumière. Si la lumière est forte, la pupille est petite (myosis), si la lumière est faible la pupille devient grande afin de capter un maximum de lumière (mydriase).

 

La cornée est un tissu transparent situé sur la partie antérieure de l'oeil, qui transmet la lumière au cristallin et à la rétine. Elle est composée de 5 couches (Epithélium, Membrane de Bowman, Stroma, Membrane de Descemet, Endothélium), n'est pas vascularisée (ce qui explique qu'elle ne saigne pas), mais est très innervée. Cela explique sa très grande sensibilité, et le "réflexe cornéen" qui se manifeste par un clignement brusque des paupières pour protéger les yeux en cas de besoin. Elle est nourrie en permanence par les larmes et l'humeur aqueuse.

 

L'humeur aqueuse est un liquide transparent qui apporte les nutriments destinés à la cornée et au cristallin. Elle a pour rôle de maintenir la pression intra-oculaire et la forme du globe oculaire.

 

La sclérotique, ou sclère, est une membrane blanche, très résistante. Elle forme le "blanc" de l'oeil.

 

La choroïde est un tissu du globe oculaire, richement vascularisé, c'est la membrane nourricière de l'oeil.

 

La rétine est une mince membrane qui recouvre une grande partie de la surface interne du globe oculaire. Sensible à la lumière, elle est composée de photorécepteurs (cônes et bâtonnets) et de neurones qui transmettent les signaux électriques au cerveau. La rétine centrale contient la macula et la fovéa. Elle est vascularisée par l'artère et la veine centrales de la rétine.

 

Le nerf optique, second nerf crânien, débute au niveau de la papille optique et permet d'envoyer les informations visuelles de la rétine au cerveau. 

 

Muscles oculomoteurs

 

 

 

Au sein de la cavité osseuse de l'orbite, le globe oculaire est maintenu et mis en mouvements par les muscles oculomoteurs :

  • 4 muscles droits
  • 2 muscles obliques

 

Les muscles droits :

  • Le muscle droit inférieur permet d'orienter l'oeil vers le bas : abaisser le regard.
  • Le muscle droit supérieur permet d'orienter l'oeil vers le haut : élever le regard.
  • Le muscle droit interne permet d'orienter l'oeil vers le nez : l'adduction.
  • Le muscle droit externe permet d'orienter l'oeil vers la tempe : l'abduction.

 

Les muscles obliques :

  • Le muscle oblique inférieur : C'est le plus court des muscles oculomoteurs. Il permet une orientation de l'oeil vers la tempe et une élévation du regard.
  • Le muscle oblique supérieur : C'est le plus long des muscles oculomoteurs. Il permet une orientation de l'oeil vers le nez et un abaissement du regard.

 

Le système lacrymal

 

 

Le système lacrymal correspond à l'ensemble des organes permettant la production, la répartition et la sécrétion des larmes.

La circulation continue des larmes permet d'éviter la déshydratation de la cornée (rôle nourricier) et d'éliminer les débris et impuretés présents dans l'oeil.

Les larmes sont produites par la glande lacrymale située sous la paupière supérieure. Elles se répandent sur la surface antérieure de l'oeil sur laquelle elles se répartissent grâce au clignement des paupières. Ce clignement permet également leur écoulement par le point lacrymal dans le coin interne des paupières.

Les larmes sont ensuite évacuées par le canalicule lacrymal, puis par le conduit lacrymo-nasal et terminent leur trajet dans la cavité nasale

Les larmes sont composées à 98% d'eau, ainsi que de différentes substances (électrolytes, glucose, urée, protéines...).

 

La vision

 

 

Ce sont les rayons lumineux présents dans notre environnement qui permettent la vision, et les différents organes de l'oeil sont à l'origine d'un ensemble de mécanismes de perception de la lumière.

Le flux lumineux est tout d'abord perçu par l'iris, qui adapte la taille de la pupille en fonction de celui-ci.

La lumière traverse ensuite les milieux oculaires, à savoir le cristallin et le corps vitré, qui doivent donc être transparents pour que celle-ci soit correctement transmise.

Puis, elle atteint la rétine et ses cellules photo-réceptrices :

  • les cônes, principalement situés dans la rétine centrale (macula), sont responsables de la vision des couleurs, des formes des détails, et sont associés à la vision de jour.
  • les bâtonnets, principalement situés dans la rétine périphérique, sont beaucoup plus sensibles à la lumière, responsables de la vision des contours et des mouvements, et sont associés à la vision en basse luminosité.

Cet ensemble d'organes transforme la lumière en signaux électriques alors envoyés au cerveau via le nerf optique, l'image est alors interprétée.

 

 

Alimentation et vision

Alimentation et vision

Une bonne alimentation est importante pour la santé des yeux, certains nutriments ont un rôle clé :

  • La vitamine A (vitamine liposoluble) et le bêta-carotène (pro-vitamine A que le corps transforme en vitamine A) sont importants pour la rétine et ses cellules. 

Le foie, le lait entier, le beurre, par exemple contiennent de la vitamine A. Le bêta carotène se retrouve dans les fruits et légumes comme la patate douce, les carottes, les citrouilles, les épinards, les brocolis...

 

Les agrumes, le kiwi, les légumes à feuilles vertes et les choux apportent de la vitamine C.

 

  • La lutéine et la zéaxanthine sont des pigments et agissent comment antioxydants au niveau du cristallin et de la macula, ils protègent du vieillissement et des maladies oculaires associées.

Ces nutriments se retrouvent dans les fruits et légumes aux couleurs foncées; le chou vert frisé, les épinards, les brocolis, les poivrons orange, les kiwis, les légumes à feuilles vertes, les jaunes d'oeufs.

 

  • Les oméga 3 sont des acides gras polyinsaturés sont un des constituants majeurs des membranes cellulaires et des cellules nerveuses, notamment sur la rétine. Ils contribueraient également à l'hydratation de l'oeil et préviendraient la sécheresse oculaire. Leur rôle préventif sur la Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age (DMLA) est également important.

Ces acides gras se trouvent dans les poissons tels que le saumon, les sardines, le maquereau; et dans les huiles végétales riches en oméga 3 (colza, lin, noix).

 

 

 

Chercher dans Pro Visu