Astigmatisme

 

Astigmatisme

Définition

L’astigmatisme est un trouble de la vision lié à une anomalie de la courbure de la cornée.

 

Organe

L'organe touché par l'astigmatisme est la cornée.

 

Symptômes

La vision est imprécise et floue, quelle que soit la distance à laquelle se trouve l'objet.

La personne atteinte a des difficultés à différencier des lettres telles que P et F, M et H, ou encore le 8 et le 0. 

Ces symptômes s'accompagnent d'une fatigue oculaire et de maux de tête.

 

Fréquence

L'astigmatisme est très fréquent. Plus de 15 millions de Français seraient astigmates. Une étude menée aux Etats-Unis pour décrire la prévalence des troubles de la réfraction a suggéré que plus de 30% des participants souffraient d'astigmatisme. La prévalence serait la même au Canada.

Source : Passeport Santé 

 

Causes

L'astigmatisme est fréquemment d'origine héréditaire.

Il peut également être acquis au cours de la vie, suite à une intervention chirurgicale (opération de la cataracte, greffe de cornée...), une infection, une plaie ou un herpès oculaire.

 

Evolution

Lorsque l’astigmatisme est congénital, il varie jusqu’à 4 ans environ, puis se stabilise. Le port régulier de lunettes ne fera pas disparaître l’astigmatisme, mais il permettra d’avoir une bonne vision avec la correction.

Source : CHU de Rouen

 

Diagnostic

L'astigmatisme est mesuré en consultation courante par un réfractomètre automatique qui fournit avec précision son degré et son axe. La topographie cornéenne est très utile.

Il peut s’exprimer soit en chiffrant la correction nécessaire en dioptries soit en chiffrant l’acuité visuelle en dixièmes. 

L'astigmatisme est faible entre 0 et 1 dioptrie, moyen de 1 à 2 dioptries, fort au dessus de 2 dioptries. 

Pratiquement tout le monde est astigmate. Un astigmatisme dit physiologique de 0,50 à 0,75 dioptries est courant chez la plupart des individus. Il est compatible avec une bonne vision et ne nécessite pas de correction.

L'astigmatisme peut être direct (ou conforme) le plus souvent, inverse ou oblique. L'astigmatisme oblique est le plus mal supporté et le plus difficile à corriger.

L'astigmatisme est le plus souvent régulier avec une déformation de la cornée dans un seul axe. Il existe alors deux méridiens principaux perpendiculaires l'un à l'autre, l'un ayant le rayon de courbure maximum, le plus cambré, l'autre ayant le rayon de courbure minimum, le plus plat. Cet astigmatisme est alors facile à corriger (lunettes, lentilles, lasik). L'astigmatisme régulier est congénital.

L'astigmatisme peut être irrégulier avec une déformation irrégulière de la cornée, de correction plus difficile. Il peut être dû à des plaies ou des maladies de la cornée.

L'astigmatisme peut entraîner des aberrations optiques mesurables par un examen sophistiqué appelé aberrométrie. La correction chirurgicale par laser doit tenir compte de ces aberrations pour obtenir une bonne qualité de vision.

Source : Ophtalmologie 

 

Traitements

L'astigmatisme peut être corrigé par le port de lunettes avec des verres cylindriques ou des lentilles de contact adaptées.

En cas d'astigmatisme sévère, une chirurgie peut s'avérer nécessaire.

Il s'agit d'une opération au laser, permettant de modifier la forme de la cornée afin que le patient retrouve une vision correcte.

 

Un astigmatisme progressif, évoluant dans le temps, peut être la traduction d'un kératocône.

Le kératocône est une maladie dégénérative de la cornée qui prend alors la forme d'un cône, responsable de sa déformation progressive donc d'astigmatisme. Il est capital de le dépister avant toute opération au laser car il en constitue la grande contre-indication. En effet, s'il est méconnu dans ses formes frustes ou débutantes une opération malencontreuse va aggraver la déformation cornéenne, à l'origine d'une ectasie de la cornée.

Source : Ophtalmologie

Images

 

 

 

Chercher dans Pro Visu