Kératite

Définition

La kératite est une inflammation de la cornée qui atteint un seul oeil, ou les deux. 

Elle peut être de différents types :

  • Bactérienne
  • Virale, herpétique 
  • Amibienne

 

Organe

La partie de l'oeil touchée par la kératite est la cornée, qui est alors inflammée et douloureuse.

 

Symptômes

  • Douleurs intenses.
  • Clignement fréquent des yeux.
  • Photophobie.
  • Diminution de l'acuité visuelle suivant le siège de la lésion.
  • Larmoiement.
  • Blépharospasme (contractions involontaires des muscles de la paupière).

 

Kératite bactérienne

Symptômes :

Les symptômes sont les mêmes que ceux décrits précédemment, mais s'ajoute la présence d'ulcérations sur la cornée, avec dans certains cas une forme suppurative.

Causes :

Plusieurs germes peuvent être la cause d'une kératite.  Les plus souvent identifiés sont : S. Aureus, S. Pneumoniae, Pseudomonas, Moraxella, S. Epidermidis.

Source : EM Consulte

Diagnostic :

  • Mesure de l'acuité visuelle 
  • Examen de la cornée, afin de mettre en évidence la partie de la cornée atteinte
  • Etude bactériologique des tissus oculaires prélevés, culture avec antibiogramme afin de choisir un traitement antibiotique adapté.
  • Examen complémentaire : frottis conjonctival.

Complications : 

Certaines formes de kératites bactériennes peuvent présenter un risque de perforation de la cornée pouvant créer un trouble de la vision, voir la cécité.

Traitement :

Un traitement antibiotique à large spectre est débuté dans l'attente des résultats de l'antibiogramme, puis une antibiothérapie plus précise est mise en place.

Un traitement local est associé, sous forme de pommades et collyres en instillations fréquentes, ainsi que de collyres cicatrisants.

Des anti-douleurs sont également prescrits.

Dans les cas les plus sévères, une hospitalisation peut s'avérer nécessaire.

 

Kératite virale, herpétique

Elle survient après réactivation du virus lors de situations diminuant l’immunité du sujet (maladie, stress, surmenage…).

Symptômes :

La blépharite : se présente sous forme d’une lésion vésiculaire entourée de rougeur cutanée puis s’ulcère et guéri sans laisser de cicatrice.

La conjonctivite : c’est une conjonctivite folliculaire avec parfois des ulcérations conjonctivales.

La kératite herpétique : la forme la plus fréquente en est la kératite épithéliale herpétique. Elle est responsable de photophobie, de douleurs, de larmoiement et de baisse de vision lorsque la lésion siège dans l’axe visuel.

Au début, il s’agit de petites vésicules épithéliales. Puis apparaît l’ulcération. L’évolution se fait vers la guérison spontanée en quelques semaines laissant une cicatrice blanchâtre épithéliale. Le traitement permet de raccourcir la durée de l’évolution.

Les kératites stromales : elles sont moins fréquentes, se caractérisent par une inflammation du stroma avec souvent un épithélium intact.

Source : Ophtazone

Causes :

Les kératites virales sont majoritairement des kératites herpétiques dues au virus de l'herpès simplex (HSV1 et HSV2), également responsable de la varicelle et du zona.

Fréquence : 

Elles concernent environ 60 000 personnes par an en France. 

Source : SNOF

Traitement

Des antiviraux sont prescrits, notamment l'Aciclovir qui est le plus connu et le plus utilisé, à appliquer plusieurs fois par jour sur l'oeil atteint, pendant plusieurs jours.

Un collyre peut également être prescrit afin de reposer l'oeil, et diminuer les phénomènes inflammatoires de la cornée.

Rarement, lorsque la cornée est endommagée et qu'une opacité cornéenne a diminué la vision du patient, une greffe de cornée est pratiquée.

L'usage de corticoïdes sur un herpès oculaire est majoritairement déconseillé.

Source : SNOF

Kératite amibienne

Les kératites amibiennes représentent des pathologies assez rares mais souvent graves et difficiles à traiter. Elles pourraient être évitées par un comportement plus rigoureux des porteurs de lentilles.

Symptômes :

  • Douleur intense
  • Abcès central
  • Appel vasculaire limbique

Causes :

Les kératites ambiennes sont causées par les amibes, parasites présents dans les eaux douces non parfaitement stériles, comme l'eau du robinet, l'eau de la piscine.

Un défaut d'hygiène chez les porteurs de lentilles est fréquemment responsable de kératites ambiennes (contact entre les lentilles et l’eau, port anormalement prolongé, utilisation au delà du délai normal, persistance du port des lentilles malgré une symptomatologie oculaire persistante, etc).

Source : SNOF  

Fréquence : 

La kératite amibienne concerne essentiellement des sujets jeunes dont l'âge moyen est de 35 ans.

Le principal facteur de risque reconnu est le port de lentilles de contact puisque 85 % des sujets atteints de kératite amibienne sont porteurs de lentille.

Parallèlement aux nombreux cas rapportés sous lentilles, 10 à 15 % des kératites amibiennes peuvent survenir chez des sujets non porteurs de lentilles de contact : après traumatisme oculaire, notamment par corps étranger végétal ou après exposition à une eau contaminée (lac, mer). Le diagnostic est souvent évoqué plus tardivement que chez les porteurs de lentilles de contact.

Source : EM Consulte

Diagnostic :

  • Mesure de l'acuité visuelle.
  • Examen à la lampe à fente.
  • Prélèvements cornéens et analyses micro-biologiques.
  • Analyses sur les lentilles des porteurs de lentilles.

Source : EM Consulte

Traitement :

Plusieurs molécules doivent être utilisées afin d'obtenir un traitement efficace : les antiseptiques cationiques, les diaminides, cela étant à adapter en fonction de l'atteinte.

Source : EM Consulte

Prévention :

La cause principale de ces kératites amibiennes est une infection de la cornée à cause du port de lentilles cornéennes infectées.

Il est donc important de suivre des principes importants pour éviter ces soucis:

  • Bien se laver les mains et les sécher convenablement avant toute manipulation de lentilles.
  • Utiliser un oxydant pour nettoyer les lentilles souples.
  • Nettoyer régulièrement le boîtier des lentilles avec le liquide de conservation des lentilles, l'essuyer et le laisser sécher ouvert. Le changer fréquemment.
  • Ne pas mettre de lentilles sous une douche, dans les piscines ou en eau douce (jacuzzi, lac...).
  • Ne jamais nettoyer des lentilles avec l'eau du robinet.
  • En cas de gêne ou de douleur (même augmentant au dépôt des lentilles) : ôter les lentilles , consulter un ophtalmologiste en urgence.
  • Toujours posséder une paire de lunettes correctrices adaptée en complément des lentilles.

Source : SNOF 

Images

Un œil avec une kératite.

Clare-314

Source Eddie314 at the English language Wikipedia, via Wikimedia Commons

 

Chercher dans Pro Visu