Myopie

Définition

La myopie n'est pas une maladie mais un trouble visuel.

La myopie est le plus souvent due à un oeil trop long, l'image d'un objet éloigné se forme donc en avant de la rétine.

 

Symptômes

Chez l'adulte la gêne en vision de loin est éloquente. Le faible myope peut améliorer sa vision de loin en plissant les yeux. Chez l'enfant le diagnostic peut être plus difficile, la plupart des enfants ne se plaignant pas de ce défaut. Il est donc important de faire procéder régulièrement à un examen ophtalmologique. La myopie peut être détectée par les enseignants qui constatent une difficulté de vision de loin au tableau. Le fait de se rapprocher de ses cahiers ou de la télévision peut aussi la faire évoquer. Elle peut également survenir plus tard chez un étudiant qui avait jusque là une bonne vision.

Source : Ophtalmologie 

 

Fréquence

La prévalence de la myopie dans les différentes populations varie selon l’âge, l’origine géographique, et l’environnement. En France, selon la Haute Autorité de Santé (HAS), 29% de la population serait myope. C’est également le chiffre que l’on retrouve en Amérique du Nord.

En revanche, les pays asiatiques sont plus touchés : 80 à 90% des enfants d’âge scolaire sont myopes dans certaines régions urbaines de Chine, à Taiwan, à Hong Kong, au Japon, ou encore en Corée du Sud. Parmi eux, 10 à 20% sont atteints de myopie forte, qui peut entraîner des complications graves.

Selon plusieurs estimations, 2,5 milliards de personnes (un tiers de la population mondiale) seront myopes en 2020, contre 1,6 milliard aujourd’hui. 

Source : Passeport Santé

 

Causes

La myopie est en partie d'origine génétique et apparaît souvent dans les familles où il y a des myopes avec parfois un saut de génération. Un enfant a plus de risque si l'un des parents est myope (un risque sur 3 environ) et encore plus si les deux parents sont myopes (un risque sur 2), la moitié des myopes ont leur frère ou soeur myope. Des études menées sur des séries de jumeaux monozygotes (qui partagent donc le même patrimoine génétique) ont aussi établi l'influence génétique. Elle est moins importante chez les jumeaux dizygotes qui, eux, partagent le même environnement. 

Dans des cas plus rares, une courbure excessive de la cornée peut être en cause.

Les chercheurs pensent actuellement que des facteurs environnementaux sont en cause : un article récent (Lancet, 2012) met en évidence un autre facteur de risque : le manque de lumière naturelle. Un neurotransmetteur produit dans la rétine sous l'effet de la lumière, la dopamine, éviterait une croissance excessive de l'œil pendant l'enfance. Si passer des heures à lire, jouer ou travailler sur un ordinateur ou un smartphone favorise la myopie, ce serait parce que l'on passe alors beaucoup moins de temps dehors, en lumière naturelle. La prévention consiste alors à demander aux enfants de passer plus de temps à l'extérieur en lumière naturelle. 2 à 3 heures par jour sont suffisantes.

Source : Ophtalmologie

 

Evolution

La myopie apparaît habituellement vers 6 à 8 ans et évolue jusqu’à 20 et 25 ans puis se stabilise. Cependant elle peut apparaître parfois plus tôt (myopie forte néo-natale ou congénitale) ou au contraire plus tardivement, après 20 ans ou se stabiliser plus tôt. Plus elle commence tôt plus elle sera évolutive et importante. Deux formes de myopie forte existent : l'une qui évolue progressivement jusqu'à 30 ans, l'autre à progression permanente jusqu'à 60 ans. La myopie habituellement rencontrée n'est pas une maladie. Seul le fort myope a une véritable 'myopie maladie' qui s’accompagne d'une croissance progressive de la taille de l'œil tout au long de la vie et d’altérations importantes de la rétine visuelle. 

La myopie ne préserve pas de la presbytie. Le myope atteint de presbytie voit flou quand il porte ses lunettes pour lire de loin. Par contre, quand il les retire, il peut lire à une distance différente selon l'importance de la myopie ce qui laisse croire qu'il devient presbyte après les autres ou, faussement, que la myopie s'améliore avec l'âge. 

Source : Ophtalmologie  

 

Prévention

Bien que les causes environnementales soient encore en cours d'étude, il convient de trouver un équilibre entre les activités réalisées à l'intérieur et à l'extérieur, afin de pallier au risque de manque de lumière.

 

Diagnostic

Elle peut s’exprimer soit en chiffrant la correction nécessaire en dioptrie (chiffre précédé d'un signe moins pour la myopie) soit en chiffrant l’acuité visuelle en dixièmes.

  • La dioptrie représente la puissance d'un verre correcteur à placer devant l'oeil afin qu'il puisse voir le mieux possible. Elle correspond aux chiffres notés sur l'ordonnance des lunettes. Par exemple, un myope de –1 dioptrie peut voir distinctement sans lunettes les objets situés à l’intérieur d’une distance d’un mètre, mais ce qui est situé plus loin est plus flou. Il a besoin d'un verre de -1 dioptrie pour voir net.
  • Les dixièmes représentent la taille des lettres lues au loin. Ils mesurent l'acuité visuelle. Plus les lettres lues sont petites plus les dixièmes augmentent.

Source : Ophtalmologie 

 

Traitements

Pour obtenir une vision nette, l’image des objets lointains doit être focalisée sur la rétine. La correction de la myopie a donc pour but de modifier le trajet des rayons lumineux pour qu'ils convergent vers la rétine.

Cette correction peut se faire par le biais de lentilles de contact ou de verres correcteurs. 

La correction chirurgicale de la myopie peut se faire par une opération de myopie qui consiste à modifier la courbure de la cornée par laser excimer ou, pour la forte myopie, à mettre en place un implant à l'intérieur de l'oeil. 

Source : Opthalmologie

 

Images

 

 

Chercher dans Pro Visu